Sélectionner une page
Eoliennes
Nous n’entendons pas beaucoup les « verts » sur le sujet des éoliennes.
J’étais à leurs côtés lors des rassemblements et manifestations contre l’extraction du sable coquillier en baie de Lannion.
Ils paraissaient sincères et comme moi avaient à cœur de préserver notre environnement
maritime. Ce n’était que du vent.
Cautionner l’implantation d’éoliennes est une trahison. Nous n’en sommes pas à une contradiction près.
Ils sont contre les sapins de Noël mais pour la déforestation de centaines d’hectares pour implanter les éoliennes.
Ils en sont même arrivés à considérer les voiliers comme polluants.
Que disent-ils de ces éoliennes offshore qui vont saccager les fonds marins, qui vont nuire à la
faune sous-marine et aux oiseaux, qui vont zigzaguer entre les zones classée Natura 2000 ?
Nos côtes bretonnes seront dévisagées avec ces fermes qui envahiront nos littoraux.
Nul doute qu’ils ne s’arrêteront pas aux côtes bretonnes.
Surtout qu’ils n’interviennent pas dans le dossier des exploitations minières à travers la Bretagne.
Ils abîment tout ce qu’ils touchent. Laissez-nous gérer ce dossier. Nous ne laisserons pas détruire
nos terres agricoles et défigurer notre Bretagne. 111 communes sont concernées.
Le fait d’avoir des élus à la tête de plusieurs villes françaises à mis au grand jour leur
incompétence et leur dangerosité. Leurs administrés doivent bien regretter de ne s’être pas
déplacés lors du scrutin. Pour leur bien, espérons qu’aux prochaines municipales, les électeurs iront voter.
Ils n’ont que faire des pêcheurs, des agriculteurs, face aux grands lobbies et aux milliards que ces
exploitations génèrent.
La Terre et la mer nous permettent de vivre. Ces agriculteurs et ces pêcheurs nous nourrissent.
Ils nous fournissent de bons produits. Face à des poissons nourris avec des carcasses de viandes
et des fruits et légumes cultivés avec des pesticides, venant de l’autre bout du monde, nous
devrions leur être reconnaissant, au lieu de les laisser mourir.
Je leur dis «laissez nous prendre soin de vous, laissez nous nous occuper de vous ».
Ces pseudos Verts, sont des girouettes à l’image de leurs éoliennes, aussi inutiles que dangereuses. Ils sont nuisibles.
Le jour où ils auront disparu du paysage politique, la nature leur dira merci de ne plus lui faire de mal.
Ces 2 dossiers d’extraction de sable et d’exploitations minières sont l’œuvre du tandem Macron/Valls. M. Valls ayant signé les décrets d’autorisation sur les conseils de M. Macron alors ministre de l’Economie de F. Hollande, en 2015.
Si les Français nous font confiance, nous abrogerons ces 2 décrets et nous nous occuperons de démonter ces éoliennes.
Annick Lebiez
Partager